× Accueil Voyages Les chemins de Saint Jacques Chemins de pélerinage allemands
Görlitz - Leipzig symbole du coquillage
Aperçu Görlitz Görlitz - Weissenberg Weissenberg - Bautzen Bautzen Bautzen - Kamenz Kloster Marienstern Kamenz Kamenz - Grossenhain Grossenhain - Strehla Strehla - Wurzen Wurzen Leipzig
  ☰ Menu Flagge Deutsch Drapeau français British flag
Groupe équipé pour la pluie

Il pleut le premier jour de notre pèlerinage et cela devrait rester ainsi pendant les quatre jours suivants. La pluie a provoqué des inondations !


Point de départ à Görlitz

Notre pèlerinage commence au nouveau pont de la vieille ville, par lequel le chemin de Saint-Jacques polonais rejoint le pèlerinage cuménique. Depuis la rive de la Neisse, il longe ensuite un ancien chemin de croix jusqu'au Saint-Sépulcre et de là, sort tout droit de la ville.

La photo date de la veille - sans pluie !


Chemin

Le chemin est parfaitement balisé. Après la frontière de la ville, nous suivons les panneaux en partie sur des pistes cyclables jusqu'à Ebersbach.


Ebersbach

À Ebersbach, nous rencontrons Bernhard, qui a amené ici le bus d'accompagnement.

Nous arrivons juste à temps pour le café de l'église et reprenons des forces autour d'un café, ou plutôt d'un thé et d'un gâteau. Ensuite, le sympathique curé nous fait visiter son église.


L'église d'Ebersbach date du 13e siècle et est dédiée à Sainte Babara. La Réforme, qui a fait son entrée à Görlitz vers 1525, ne s'est pas arrêtée à Ebersbach.

La colonne isolée dans la nef est intéressante. Dans une niche murale se trouve une Sainte-Barbe moderne, inspirée du gothique, avec une tour.

Ebersbach

Statue de Sainte-Barbe


Images sur la balustrade

La Passion du Christ et son Ascension, représentées sur la balustrade du chur.


église d'Ebersbach

Vue arrière sur la petite église d'Ebersbach.


Chemin

Une petite route peu fréquentée sort du village et monte vers Liebstein. Nous quittons Liebstein par des chemins de terre avec une vue lointaine en direction des montagnes de Königshain. (Voir aussi la photo de couverture tout en haut)


Koenigshainerberge

La montée douce dans le plus petit massif montagneux d'Allemagne - le Hochstein - commence dans une forêt, ...


Rocher de granit

... mène à des rochers granitiques bizarres ...


Hochsteinbaude

... et au restaurant Hochsteinbaude. On peut y prendre un repas de pèlerin simple et bon marché.


Vreni dans la forêt

Le chemin en descente est à nouveau très beau à travers la forêt (humide).


Chemin à Arnsdorf

En suivant le balisage, nous, pèlerins, sortons à nouveau des "montagnes" pour arriver à Arnsdorf.


Arnsdorf, vue intérieure de l'église

Nous faisons une courte pause dans l'église d'Arnsdorf, à l'abri de la pluie.


Auberge Arnsdorf

Une auberge confortable est aménagée dans la grange du presbytère.


église d'Arnsdorf

Nous quittons l'église d'Arnsdorf. Le chemin continue à travers les maisons de bruyère jusqu'à Döbschütz, le long de petites routes, où nous attend la petite voiture.

Nous avons passé la nuit à Weissenberg. Comme nous n'avons pas vu grand-chose de Weissenberg sous la pluie, voici quelques photos prises par beau temps sur Internet.


Weissenberg

Weissenberg hôtel de ville

La place principale de Weissenberg avec l'hôtel de ville.


Pfefferkücherei

Weissenberg est connu pour ses gâteaux au poivre.

Les Pfefferküchler fabriquent pour toutes les fêtes de l'année et de la vie des pâtisseries spéciales à base de farine, de miel et de nombreuses épices.