× Accueil Famille Voyages
Vienne
Ma ville natale, Vienne Stephansdom Kapuzinergruft Schönbrunn Schottenstift Ober St. Veit Église Otto Wagner anciennement Monastère des Servites Le mur de Vienne Mémoires de Sisi Franz Schubert Biedermeierfriedhof St Marx
Histoire(s) Intéressant Quoi de neuf ?
  ☰ Menu Flagge Deutsch Drapeau français British flag

La Villa Hermès est située dans la banlieue sud-ouest de Vienne, dans le Lainzer Tiergarten, un ancien terrain de chasse impérial. L'empereur François-Joseph a offert la villa à son épouse l'impératrice Élisabeth, la légendaire Sisi, comme un "château de rêve" dans l'espoir qu'elle lui permette de garder plus souvent à Vienne son épouse, qui aimait voyager. Le célèbre architecte de la Ringstrasse, Carl von Hasenauer, a créé ce bâtiment de 1882 à 1886.

Hermesstatue

En mai 1887, la famille impériale a séjourné pour la première fois dans cette magnifique villa. Cette maison est pleine de références aux préférences de Sisi : devant la villa, une statue d'Hermès, le messager des dieux, dont la villa tire son nom, sur le balcon, un buste de Heinrich Heine, et dans le hall de l'escalier, une statue d'Achille mourant, son héros grec préféré.

Pour l'époque, la Villa Hermès était meublée de façon très moderne, il y avait l'électricité et la plomberie. L'architecte Hasenauer a observé un jour l'impératrice ouvrir et fermer les robinets avec un plaisir évident, car elle n'avait jamais rien vu de tel.

Hermesvilla

La Villa Hermès est un bâtiment de deux étages dont la façade est revêtue de pierres de taille et de briques rouges et vernissées disposées en bandes. Il représente un mélange d'éléments de la Renaissance et du Baroque.

Fontaine de Viktor Tilgner : Genoveva et le cerf
×

Sur la façade orientée à l'ouest se trouve une allée couverte. Les grandes écuries et les bâtiments de ferme, ainsi que les maisons des domestiques, forment une cour allongée avec le palais, dans laquelle se trouve une jolie fontaine de Viktor Tilgner représentant Genoveva avec la biche. La fontaine elle-même donne un aperçu de la pensée romantique de Sisi, influencée par le XIXe siècle.

Vreni devant la fontaine de Viktor Tilgner "Genoveva et le cerf" ;
×

La légende parle de Genoveva de Brabant, qui a vécu au 8e siècle. Elle a été faussement accusée d'adultère et condamnée à mort. Cependant, le bourreau l'a libérée. Elle a ensuite vécu dans une grotte avec son fils nouveau-né pendant six ans. Là, elle a été soignée par la Mère de Dieu Marie au moyen d'une biche. Finalement, son mari Siegfried, qui a toujours cru en son innocence, la retrouve. Il a construit l'église de pèlerinage de Fraukirch (Rhénanie-Palatinat) en remerciement du salut de Genoveva.

Au XIXe siècle, diverses œuvres ont été écrites sur le thème de Genoveva, par exemple la pièce Genoveva de Friedrich Hebbel, qui a servi de base à Robert Schumann pour son opéra du même nom (représenté à l'Opéra de Zurich en février 2008 ; dirigé par N. Harnoncourt). Gustav Schwab a inclus le matériel dans son Deutsche Volksbücher.

Genoveva

Opéra en quatre actes de Robert Schumann (1810-1856).
Libretto de Robert Reinick et Robert Schumann, basé sur la tragédie "Vie et mort de Sainte-Genoveva" de Johann Ludwig Tieck et la tragédie "Genoveva" de Christian Friedrich Hebbel.
Première représentation : 25 juin 1850, Stadttheater, Leipzig

Petite fontaine dans la cour de la Villa Hermès


Archiduchesse Gisela
×

Visite de la Villa Hermès

Après avoir pénétré dans le palais, vous arrivez dans le vestibule octogonal, qui est de style Renaissance avec ses lourds lambris de chêne. A droite de celui-ci se trouvaient à l'origine les quartiers d'habitation de l'archiduchesse Marie Valerie. Dans la grande pièce centrale du parterre, la salle des marbres, toute la famille se réunissait pour les repas. Les chambres de la sœur de Marie Valerie, l'archiduchesse Gisela, étaient situées à l'endroit où se trouve aujourd'hui le café-restaurant.)

Fée Légère Peri

Au milieu du Vestibühl se trouve la statue couchée de la fée de la lumière Peri. Il était à l'origine à Corfou et a été réalisé par Charles Francis Fuller.

La fée de la mythologie perse a de longues boucles et des ailes de papillon, le papillon représentant la fugacité de la vie. Elle tient un enfant endormi dans ses bras et glisse sur un cygne au-dessus des eaux.

Hall du rez-de-chaussée

Derrière elle se trouve l'entrée d'une salle de banquet au rez-de-chaussée..

Aspasia
Escalier

Un magnifique escalier mène au premier étage, où se trouvaient les appartements privés de l'empereur François-Joseph et de son épouse. La suite de l'impératrice se composait d'un vestiaire, d'un gymnase, de toilettes, d'une chambre et d'un salon. La salle paroissiale attenante était utilisée par toute la famille.


Salle de sport
Salle de sport

En raison de la prédilection de Sisi pour la mythologie grecque, les murs de la salle de gymnastique ont été décorés de représentations de combats de gladiateurs antiques, selon des modèles pompéiens. Le mobilier d'origine comprenait un appareil de gymnastique, une poutre d'équilibre et deux jeux d'anneaux. L'appartement de l'empereur, qui comprenait un vestiaire, un bureau, une chambre à coucher et des toilettes ainsi que le bureau du cabinet, était beaucoup plus simple que la suite de l'impératrice. Le lit spartiate en laiton de la chambre à coucher est remarquable. Le deuxième étage était réservé au personnel de service. Il n'est normalement pas accessible aux visiteurs aujourd'hui.


Titania

Kaiserin Elisabeth über ihre Ankunft in der Hermes Villa am 16. Mai 1887

Still naht sich der Abend wieder,
Länger werden schon die Schatten:
Diesen Tag auch zu bestatten,
Lässt die dunkle Nacht sich nieder.

Dunkler Wald - aus grünen Zweigen
Scheinen Monde aufzusteigen,
Um mit ihrem Licht, den bleichen,
Durch dies Labyrinth zu zeigen.

Doch nun öffnen sich die Bäume
Halbkreisartig rings im Bogen;
Und mit Mondlicht überzogen
Strahlt Titanias Schloss der Träume.

L'impératrice Elisabeth à son arrivée à la Villa Hermès le 16 mai 1887

Tranquillement, le soir approche à nouveau. Les ombres s'allongent déjà :
Pour enterrer ce jour aussi,
La nuit noire s'installe.
Forêt sombre - des branches vertes
Les lunes semblent se lever,
Pour montrer avec leur lumière, la pâleur,
A travers ce labyrinthe à montrer.

Mais maintenant les Bäume
s'ouvrent. Semicirculairement rond en arc de cercle;
Et couvert du clair de lune
Le château des rêves de Titania brille.


Les chambres de l'empereur se trouvaient dans l'aile nord, celles de l'impératrice dans l'aile sud, d'où elle pouvait rejoindre son manège, éclairé par une coupole de verre, par un passage couvert en fer forgé.

La chambre de l'impératrice. L'immense lit d'apparat date de l'époque de Marie-Thérèse. Les peintures murales basées sur des motifs du "Songe d'une nuit d'été" de Shakespeare ont été réalisées d'après des dessins de Hans Makart. Parmi les artistes qui les ont exécutés figurent Georg et Gustav Klimt.

1 / 3
2 / 3
3 / 3

Les séjours d'Elizabeth dans la Villa Hermès

1891 2 mai au 19 mai, 25 mai au 30 juin
1892 Du 3 mai au 15 juin
1893 Du 1er mai au 30 juin
1894 Du 23 avril au 23 juin
1895 Du 1er mai au 30 juin
1896 Du 12 mai au 1er juillet, à l'exception de quelques jours passés en Hongrie, du 24 août au 24 septembre environ.
1897 Du 1er mai au 7 mai
1898 Dernier séjour du couple impérial ensemble à la Villa Hermès. Départ pour Bad Ischl le 2 juillet

Tilgersaal
Autel de la maison

La Tilgnersaal ou "salle de l'église" avec un magnifique plafond et l'autel de la maison en arrière-plan.


Luminaire

Le plafond est très impressionnant lorsque les lumières sont allumées. L'éclairage électrique existait déjà ici à l'époque de Sisi.


Chambre Tilgner dans la Villa Hermès

Cette peinture de Sisi se trouvait autrefois dans la salle Tilgner. Aujourd'hui, le portrait de l'impératrice Elisabeth est accroché, avec celui de François-Joseph, au mur d'une antichambre servant d'exposition. Les deux tableaux ont été peints par Hermann Nigg en 1882.

Tableaux de l'empereur François-Joseph dans la Villa Hermès
×
Tableaux de l'impératrice Elisabeth dans la Villa Hermès
×

Lorsque vous cliquez dessus, les photos avec cadre deviennent de 25 cm de haut.


Le tableau de l'impératrice Elisabeth ( Hermann Nigg, ca. 1882) et pour comparaison un photo n/b (détail) d'elle.

Tableaux de l'impératrice Elisabeth dans la salle Tilgner de la Villa Hermès
×

Photo de l'impératrice Elisabeth


Liens vers d'autres photos de Sisi du musée de Sisi à la Hofburg, de la collection de meubles impériaux, du musée de l'héritier du trône François-Ferdinand à Artstetten, de Sisi à Madère et Corfou et de ses sites commémoratifs comme à Genève et sa dernière demeure dans la crypte des Capucins.

Table à fleurs

Cette table à fleurs est l'un des rares meubles d'origine qui subsistent. Il se trouvait à l'origine dans le salon. Il est fabriqué en bois de rose, avec des garnitures en bronze doré et des incrustations en porcelaine et en émail. Cependant, il ne se trouve pas dans la villa Hermès mais dans la collection de meubles impériaux à Vienne.

Étude de Franz Joseph
Étude de Franz Joseph 2017
×

L'étude de Franz Josef avec une copie insatisfaisante d'une peinture de Sisi. En 2006, il a été décidé de remplacer le tableau de Sisi par une œuvre de Katrin Plavcak.

Après la mort de Sisi, sa fille cadette, l'archiduchesse Marie Valerie, a hérité du palais en 1898. Contrairement à sa mère, elle aimait rester ici. Elle a fait meubler les pièces à son goût, mais dans la mesure du possible, elles ont été remises dans leur état d'origine lors de la dernière restauration.

Le mobilier d'origine n'est que partiellement conservé. Même à l'époque de l'impératrice, les peintures et les meubles étaient fréquemment remplacés. En 1898, par exemple, de nombreux objets ont été apportés ici depuis son château d'Achilleion à Corfou. Certains d'entre eux ont ensuite été emmenés par l'archiduchesse Marie Valerie dans sa résidence principale, le château de Wallsee. L'archiduchesse Gisela a également ramené quelques souvenirs à Munich. De nombreux trésors historiques ont été volés lors d'un cambriolage en janvier 1919. Ainsi, plus de 700 meubles, tableaux et objets d'art décoratif ont été saisis dans le dépôt de biens de la Cour. L'argenterie restante a été apportée à la collection d'argenterie de la Cour. Il y a également eu des pertes importantes d'œuvres d'art et de mobilier en 1945, lorsqu'ils ont été déplacés en Basse-Autriche mais n'ont pas pu être retrouvés après la fin de la guerre. Après 1971, on s'est efforcé de réunir autant que possible l'ancien mobilier de la Villa Hermès sur la base des listes d'inventaire encore disponibles.

Villa avec statue

La zone du parc appartenant au palais couvre une superficie de 36 ha. Il se fond dans les forêts du Lainzer Tiergarten, d'une superficie de 2400 hectares.

Sangliers

Sangliers sauvages dans le Lainzer Tiergarten