× Accueil Voyages Monastères Roman
Monastères Suisse
Hofkirche, Luzern Einsiedeln Kloster Fahr Fischingen Klöster entlang der Reuss   Königsfelden   Gnadenthal   Hermetschwil   Muri   Frauenthal Mariaberg, Rorschach Gubel, Kloster Mariahilf Hauterive, Freiburg Interlaken Kappel am Albis Soleure, couvent des capucins Werthenstein Wettingen
  ☰ Menu Flagge Deutsch Drapeau français British flag

Allerheiligen (Toussaint) à Schaffhouse, dans le Haut-Rhin, était un monastère important du sud-ouest de l'Allemagne jusqu'à sa suppression en 1529. Il a été fondé en 1049 comme monastère domestique des Nellenburg et réformé dès 1080 par Guillaume de Hirsau. Les premiers moines venaient du monastère de l'île voisine de Reichenau, située sur le lac de Constance, avec laquelle les fondateurs avaient des relations familiales.

Benediktinerkloster Allerheiligen in Schaffhausen

1049 : Le monastère bénédictin de Tous les Saints à Schaffhouse a été fondé par le comte Eberhard III de Nellenburg.


Seitenansicht des Münsters Allerheiligen in Schaffhausen

Vers 1090-1105 : construction de la cathédrale actuelle à la place d'une église antérieure plus petite. La basilique à trois nefs et à toit plat avec transept de style roman correspond à l'école de construction de Hirsau.

Vers 1150 : le clocher est érigé.

La structure architecturale de l'église de la cathédrale est restée inchangée jusqu'à aujourd'hui.


Vue intérieure de la cathédrale Toussaint de Schaffhouse
×

Un aperçu de l'église, cliquez sur la photo pour l'agrandir !


autres vues intérieures

1 / 3
2 / 3
3 / 3

Cloître du monastère bénédictin Allerheiligen à Schaffhouse

C'est ici que se trouve le plus grand cloître de Suisse. Il est en partie roman du 12ème siècle et en partie gothique du 13ème siècle et entoure le romantique et charmant jardin du cloître, appelé "Junkerfriedhof", dans lequel furent enterrés de 1582 à 1874 de hauts magistrats de Schaffhouse, comme des maires, des conseillers, des curés et d'autres citoyens et citoyennes méritants.


Plus d'images du cloître

Vue du cloître sur l'église de Tous les Saints

Vue du cloître sur l'église

Vers 1100 : les bâtiments du monastère ont été presque entièrement reconstruits et agrandis. D'autres transformations et constructions ont suivi jusqu'au début du 16e siècle.

1524 Transformation du monastère en prévôté. Utilisation de la cathédrale comme église paroissiale.

1529 Suppression du monastère pendant la Réforme. Vidage et destruction partielle des autels et des ornements de l'église. Utilisation des bâtiments du monastère à des fins séculières (siège administratif de l'intendance du monastère, école allemande de garçons, logements paroissiaux).


Schillerglocke

La Schillerglocke, qui pèse 4,5 tonnes, a été fondue en 1486 et a sonné jusqu'en 1895 comme la plus grosse cloche de la cathédrale de Tous les Saints. Friedrich Schiller a utilisé son inscription comme devise pour son célèbre poème "Das Lied von der Glocke".

Vivos voco, mortuos plango, fulgura frango / J'appelle les vivants, je pleure les morts et je brise les éclairs.


Salle de la Croix au couvent Allerheiligen à Schaffhouse

La salle de la Croix


chambre gothique

une chambre gothique


Réfectoire du monastère Allerheiligen

le réfectoire


Grabplatte Graf Eberhard von Nellenburg

Dans l'église - devant à droite - se trouve la plaque funéraire soigneusement rénovée représentant le comte Eberhard de Nellenburg, son fils Burkhard (à gauche) et son épouse Ita (à droite).


Photos : Gerhard Eichinger, octobre 2008