× Home Famille Voyages Chemin de Saint-Jacques
Le Puy - Conques symbole de la coquille
Aperçu Le Puy-en-Velay Le Puy - Saint Privat Saint Privat - Saugues Sauges-Domaine du Sauvage Domaine du S. - Les Estrets Les Estrets - Finieyrols Finieyrols - Aubrac Aubrac - Saint-Côme'd-Olt Saint-Côme-d'Olt Saint-Côme-d'Olt - Estaing Estaing - Senergues Senergues - Conques Conques Conques - Decazeville
les prochaines étapes symbole de la coquille
Conques - Moissac
  ☰ Sélection Flagge Deutsch Drapeau français British flag

La plupart du temps, le chemin mène doucement en montée, puis à nouveau en descente. Les buissons de genêts brillants d'un jaune éclatant nous accompagnent.

Le chemin dans les ajoncs

A quelques kilomètres des Grèzes à La Clauze à 1095m d'altitude, j'ai pris une photo de cette tour.

C'est un donjon octogonal qui appartenait à un château du XIIIe siècle qui a été démoli au XIXe siècle. Au sommet de la tour, on peut voir une couronne de pechnoses. Le donjon était indépendant du château et l'accès se faisait par un pont mobile. La forme octogonale permettait d'éviter les angles morts. Je crois avoir vu le reste du château dans les maisons du hameau construites en blocs de granit.

donjon octogonal

 

Domaine du Sauvage

Au loin, le lieu de l'étape, le Domaine du Sauvage, devient visible. Les prairies avec leurs splendides fleurs et leurs milliers de jonquilles blanches donnent au paysage un charme particulier et paisible.

Bienvenue au paradis, loin de la civilisation, loin du trafic et des réseaux de téléphonie mobile.

Note 2014 : En 2006, le Domaine du Sauvage n'était pas encore situé directement sur la route du pèlerinage. Pour connaître la paix paradisiaque, un petit détour était nécessaire.


Domaine du Sauvage

L'auberge est située dans un ancien château des Templiers à une altitude de 1292m. Le gîte 1 (partie gauche du complexe) est assez ancien. Dans le salon, l'immense cheminée est chauffée par un foyer.

Le Gîte 2 (à droite) a été rénové et se présente comme très moderne et agréablement chaleureux.

Malgré le soleil intense, il faisait assez frais.


Christoph, Jutta et Henrike

Nous y avons rencontré Christoph, Jutta et Henrike, des pèlerins venus d'Allemagne.


Laverie en ligne

Le linge sèche au soleil.


Nous pensions qu'il n'y avait pas de nourriture dans l'auberge, alors nous avons traîné nos provisions dans nos sacs à dos jusqu'ici.

Mais à notre grande surprise, nous avons pu acheter de la nourriture et des boissons et les préparer nous-mêmes dans la cuisine.

J'ai regardé un groupe de Français manger des spaghettis avec plaisir. Je devais avoir l'air très affamé, car une des Françaises m'a donné les spaghettis restants. C'était suffisant pour nous et aussi pour un pèlerin venant plus tard. Merci !

Note 2014 : en attendant, il y a un restaurant à cet endroit. Vous pouvez consulter le  menue sur Internet.